On mange quoi demain ?

On mange quoi demain ?

Novembre 2019
Rapporteur : Yannick FIALIP
89 pages
1 heure(s) et 29 minute(s)
AgricultureAgroalimentaireSanté

Une transition alimentaire en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Les consommateurs sont de plus en plus informés, impliqués par le contenu de leur assiette et font valoir des exigences croissantes, très souvent légitimes, qui vont peser sur tous les acteurs du système alimentaire (production, transformation, distribution...). Ces derniers ont conscience du besoin de mutation et de transformation qu’ils doivent assumer et assurer pour répondre au mieux aux attentes sociétales.

Forte de ses richesses agricoles, la région Auvergne-Rhône-Alpes est particulièrement concernée par ce besoin de transformation qui nécessite un accompagnement pour une meilleure cohérence, lisibilité et acceptabilité des mutations. Les acteurs de la région doivent jouer un rôle moteur et être exemplaires dans ce besoin de transformation. Mais comme dans tout contexte de transition, des difficultés peuvent apparaître pour apporter à tous un système alimentaire durable.

Le rapport du CESER sur la transition alimentaire

Le CESER s’est alors interrogé sur « Comment accompagner les transitions vers un système alimentaire durable en Auvergne-Rhône-Alpes ? ». Dans ce rapport, le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional propose des pistes sur trois axes pour accompagner la transition sociétale.

Axe 1 : Accompagnement de la transition alimentaire en préservant culture et richesse territoriale

  • Valoriser la qualité des denrées alimentaires en conciliant agriculture et environnement.
  • Réaffirmer les représentations sociales de l'alimentation et le rôle de cette dernière sur la santé.
  • Développer l'économie des filière en articulant les dimensions locale et mondiale.

Axe 2 : Adaptation aux attentes des consommateurs et accompagnement de la transition alimentaire

  • Sensibiliser et éduquer à un système alimentaire durable.
  • Renforcer la sécurité alimentaire pour tous.
  • Rendre accessible une alimentation de qualité.

Axe 3 : Equilibre des relations entre producteurs, transformateurs et distributeurs

  • Généraliser l'approvisionnement de proximité.
  • Favoriser la qualité de vie et une juste rémunération des agriculteurs.
  • Renforcer la sensibilisation pour forger une vision long terme d'un système alimentaire durable.

Nos avis et contributions partageant la même thématique

Septembre 2017
En choisissant de fournir cette contribution consacrée aux développement des territoires ruraux, le CESER entend sortir de la confrontation rural-urbain.
Mai 2017
La promotion de la santé ne relève pas seulement du secteur sanitaire, elle dépasse même les modes de vie sains pour viser le bien-être mental et social. Cel...
Juin 2017
En matiére de santé-environnement, le réle des acteurs publics, en synergie avec le tissu local (les associations, les commerces, les acteurs économiques et ...

Nos publications de la même commission

Septembre 2017
En choisissant de fournir cette contribution consacrée aux développement des territoires ruraux, le CESER entend sortir de la confrontation rural-urbain.