Politiques locales : les corps intermédiaires, enfin écoutés ?

Politiques locales : les corps intermédiaires, enfin écoutés ?

Février 2019
Rapporteur : Laurent CARUANA
44 pages
44 minute(s)
CESERCitoyenneté

Le contexte social et politique actuel permet le constat de nouvelles formes d’expression citoyenne venant de la société civile, d’autant plus avec les importants outils de communication et d’influence que sont les réseaux sociaux. Ceux-là permettent en effet le regroupement d’expressions individuelles partagées qui questionnent les règles de la représentativité de notre démocratie.

Prenant en compte cette évolution, le CESER, à travers cette contribution se pose la question de la place des corps intermédiaires et de sa propre situation. Le CESER traduit la richesse et la diversité des corps intermédiaires. Il existe d’une manière autonome et spécifique, et exerce un rôle de médiation entre les différentes institutions et collectivités. Espace de dialogue, courroie de transmission, aide à la décision : nos missions sont multiples, toujours au service de la démocratie ; elles méritent certainement d’être redéfinies et de porter haut et fort leur utilité sociale.


Convaincu qu’il est temps de réaffirmer des liens entre les territoires et les institutions, entre les corps intermédiaires et ceux qu’ils représentent, entre le citoyen et la démocratie, le CESER souhaite, par la présente contribution, rappeler son rôle dans la pratique démocratique et propose une articulation plus systématique de ses travaux dans le processus de décision et d’évaluation politique.

 

Vers une meilleure considération des corps intermédiaires 

Dans une recherche de convergence, plutôt que de divergence, afin d’approfondir et de renforcer les pratiques démocratiques, pour permettre d’accompagner les mutations économiques, sociales, environnementales, et plus globalement sociétales le CESER s’est interrogé sur deux questions :

  • Comment mieux considérer la légitimité des corps intermédiaires ?
  • Comment mieux prendre en compte les travaux issus de ces acteurs représentés notamment dans les CESER, incontournables pour une démocratie ?

Pour répondre à ces deux questions, le CESER a dressé un rapport comprenant un diagnostic des corps intermédiaires, parties prenantes de la démocratie. Une deuxième partie s’attache à présenter le CESER, 2nde assemblée régionale au plus près des territoires.

 

 

CORPS INTERMEDIAIRES/SOCIETE CIVILE ORGANISEE/ORGANISME CONSULTATIF/CESER/LEGITIMITE/DEMOCRATIE/INTERET REGIONAL

Nos avis et contributions partageant la même thématique

Mai 2017
Le fait industriel, l’industrie et les services associés, occupe une place déterminante dans l’économie régionale. Facteur de création de richesses et d’empl...
Décembre 2019
Le CESER apporte le soutien de la société civile organisée en Auvergne-Rhône-Alpes à la candidature de la ville de Vichy au patrimoine mondial de l'Unesco.
Juillet 2020
Le CESER s'est prononcé sur le Compte administratif de la région pour 2019