Agir pour en finir avec les violences scolaires

Agir pour en finir avec les violences scolaires

Juin 2019
Rapporteur : Jean-Marie BENOÎT
68 pages
1 heure(s) et 8 minute(s)
EducationJeunesseLycées

La violence scolaire, un problème central

À l’heure où se discute au Parlement le projet de loi « pour une école de la confiance » présentée par le Ministre de l’Éducation Nationale, la question des violences scolaires, dont les médias se font régulièrement l’écho, apparaît plus que jamais comme un problème central qui concerne l’ensemble de la communauté éducative, et même au-delà.

La violence à l’école n’est pas un phénomène nouveau. Pour autant les données manquent, car la prise de conscience, et donc l’observation du phénomène, ont été tardives en France.
La manière de l’appréhender, elle, a évolué au fil du temps au travers notamment d’une exposition médiatique lui conférant une grande résonance, entraînant ainsi une prise de conscience collective, tant au niveau des décideurs politiques que de l’opinion publique.

Le CESER se saisit du problème de la violence scolaire

C’est pourquoi le CESER Auvergne-Rhône-Alpes, saisi il y a quelques mois par l’exécutif régional sur cette question, s’est attaché à explorer des pistes d’action susceptibles de compléter les nombreux dispositifs et initiatives existant déjà à cet égard.

Malgré de nombreuses tentatives et expérimentations, l’actualité de ces derniers mois signe la persistance de difficultés d’importance variable, émaillant le quotidien de trop nombreux élèves et enseignants. Certes, on ne saurait attendre qu’au sein des 63 600 établissements scolaires français, qui accueillent 861 000 professeurs et 12,4 millions d’élèves aucun problème, aucun conflit ne soit détecté. Pour autant, la gravité des conséquences notamment psychologiques et sociales de tels actes incite le CESER à proposer de nouvelles approches, en tenant compte des effets constatés des mesures précédemment prises à différents niveaux de responsabilité, ainsi que des caractéristiques mêmes des faits de violence, qui se transforment au gré des évolutions de la société.

L'avis du CESER sur les violences à l'école

Dans son avis sur les violences faites à l'école, le CESER s'interroge : les violences scolaires sont-elles un phénomène nouveau ? En augmentation ? Quel paysage les différents outils de prévention et de lutte mis en place au fil du temps dessinent-ils ? Sont-ils efficaces ? Suffisants ? Comment les compléter, articuler plus finement leurs composantes ?

Ce rapport du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional, apporte un éclairage sur l'état actuel de la situation et propose une série de préconisations pour enrayer au plus vite le problème majeur de la violence scolaire.

Nos avis et contributions partageant la même thématique

Décembre 2018
Le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes a officiellement saisi le CESER d’une demande d’avis sur le projet de rapport « Protéger nos enfants : un plan ambit...
Septembre 2017
Ce rapport a pour objet de définir les grandes orientations de la politique régionale en matière de décrochage scolaire. La Loi du 5 mars 2014 relative à la ...
Septembre 2017
Ce rapport a pour objet de définir les nouvelles orientations qui vont guider le Plan Pluriannuel d’Investissement dans les lycées de la région pour la pério...

Nos publications du même groupe

Décembre 2018
Le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes a officiellement saisi le CESER d’une demande d’avis sur le projet de rapport « Protéger nos enfants : un plan ambit...
Juin 2018
Le Président du Conseil régional a sollicité le CESER pour formuler constats et propositions sur l’accès à Internet à très haut débit et à la 4G en AuvergneR...